• Tests de dépistage des troubles bipolaires !!!

    Les troubles bipolaires sont largement sous estimés et le délai entre les premiers signes perturbant la vie du malade et le diagnostic est souvent de plusieurs années. Il est pourtant important de suspecter cette maladie le plus précocement possible afin de bénéficier d'un traitement adapté.

    Si les troubles "productifs" c'est à dire maniaques dominent, le diagnostic est plus facile dans les autres cas ce questionnaire permet de suspecter un trouble bipolaire souvent masqué par des signes dépressifs dominants.



    .
    Rappel : diagnostic de dépression 

    Avec au moins 5 réponses positives, le diagnostic de dépression est trés probable.

    Pendant une durée d'au moins deux semaines consécutives avez vous ressenti:

    • un sentiment de tristesse ou de vide intérieur : oui/non ?
    • une absence d'intérêt ou de plaisir pour des activités habituellement agréables: oui/non ?
    • une variation de poids de plus de 5% ou de votre appétit (en + ou en -): oui/non ?
    • un dérèglement de votre sommeil: oui/non ?
    • un ralentissement global de vos activités quotidiennes: oui/non ?
    • un état de fatigue: oui/non ?
    • un sentiment de manque d'estime pour vous même ou de culpabilisation: oui/non ?
    • des difficultés à vous concentrer ou à prendre des décisions: oui/non ?
    • des pensées concernant votre propre mort: oui/non ?



    Questionnaire N°1
    Avec au moins 5 réponses positives, le diagnostic de trouble dit maniaque ou hypomaniaque (selon l'intensité) est trés probable.

    Pendant une durée d'au moins une semaine avez vous ressenti une modification nette de votre comportement habituel à type de:

    • sensation d'être le meilleur et idées de grandeur: oui/non ?
    • diminution du besoin de sommeil sans sensation de fatigue: oui/non ?
    • débit accéléré de la parole avec besoin accru de communication avec les autres: oui/non ?
    • fuite des idées ou sensation de défilement accéléré des idées: oui/non ?
    • distractibilité avec l'attention très vite attirée par des événements extérieurs multiples: oui/non ?
    • augmentation très nette de vos activités habituelles (professionnelles, sociales, sexuelles...): oui/non ?
    • engagements soudains ou multiples dans des projets jugés excessifs par votre entourage (achats inconsidérés, investissement financiers à haut risques, prises de responsabilités simultanées dans de nombreuses activités bénévoles...): oui/non ?
    • euphorie et sensation d'énergie débordante: oui/non ?
    • impatience, irritabilité avec tendance agressive envers ceux qui tentent de vous modérer: oui/non ?



    Questionnaire N° 2:

    • avez-vous eu pendant ces deux dernières années plusieurs épisodes de chacune de ces deux phases: oui/non ?
    • avez-vous remarqué vous même, ou certains vous ont-ils fait remarquer, que vous étiez d'humeur très variable (cyclothymie): oui/non ?
    • ces variations d'humeur vous sont-elles préjudiciables sur le plan professionnel et/ou affectif et/ou social: oui/non ?

    S'il existe au moins 2 réponses positives à ce questionnaire N° 2 associé à un diagnostic positif de troubles dépressif et maniaque le trouble "bipolaire" est fort probable et nécessite une prise en charge spécifique.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Nicole LE JEAN
    Lundi 9 Mars 2015 à 17:59

    Pour le diagnostic de dépression Flosoph sur 9 questions j'en ai 8 positives, pour le questionnaire 1, 9 questions sur 9 positives, la totale et pour terminer le questionnaire 2, la totale aussi 3 sur 3 et tout cela sur les périodes de deux semaines et d'une semaine pour les deux derniers questionnaires en alternant de la phase dépressive à celle euphorique donc il est bien évident que je suis bipolaire mais pourquoi on a mis tant d'années pour en faire le diagnostic puisque adolescente on m'avait diagnostiqué comme dépressive mélancolique mais il est vrai que de 1959 à 1994 je n'avais pas revu de psychiatre et allant nouveau très mal moi même j'ai pris rendez vous avec l'un d'eux après avoir vu mon médecin généraliste qui me disait tout le temps "c'est bizarre vous qui aimiez tant lire et que même dans la salle d'attente vous emmeniez un livre, vous ne regardez même pas un magazine, je ne m'intéressais à plus rien et je manquais souvent mon travail très oppressée et par un manque de sommeil et la phobie de sortir dehors, depuis j'ai tout de même repris goût à mes passions et heureusement. quand j'ai été voir mon psychiatre que je vois régulièrement que tous les deux mois sauf urgence il m'a dit exactement la même chose qu'en 1959 dépressive mélancolique récurrente et il a fallu qu'en 1998 après 3 TS et deux hospitalisations en milieu psychiatriques pour qu'enfin le couperet tombe sur ma têteen étant bipolaire et que je devrai prendre un traitement à vie, pourtant quand j'avais 15 ans j'ai eu affaire à de très grands professeurs neuropsychiatres réputés qui n'ont pas trouvé que j'étais à l'époque maniaco dépressive à moins que cela s'appelait encore autrement, j'aimerai bien savoir à quand remonte le nom de cette maladie puisque de très grandes célébrités d'un autre siècle que le notre ont été confrontées à notre maladie, comment jadis s'appelait nos troubles puisque maintenant ce sont des troubles trouvées par les américains et que nous faisons plus partie des psychoses, sinon le diagnostic est tombé 39 années après ma première hospitalisation dans ce milieu dans un service d'ados et en 1959 j'ai eu 5 électrochocs mais à l'époque sans anesthésie générale, ils les faisaient en série, aucune mémoire en me réveillant maintenant j'arrive à croire que c'est pour cela que j'ai mené une vie à peu près normale, j'en ai parlé à mon psychiatre que j'ai depuis 21 ans et il m'a répondu que maintenant on les faisait sous anesthésie, chose que je savais quand les traitements par voie buccale ne donnait rien mais que quand on prend de l'âge comme c'est mon cas qu'on n'en faisait plus par précaution. Voila mon histoire en gros, beaucoup de lecture pour ce commentaire tu as Flosoph et à bientôt.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :