• Les 13 symptômes du trouble bipolaire !!!

    Le trouble bipolaire est un trouble de l’humeur qui affecte de nombreuses personnes. Ceux qui souffrent du trouble bipolaire expérimentent une alternance d’épisodes de manie suivis d’épisodes de dépression et vice-versa.

    Le symptôme le plus commun associé au trouble bipolaire est une saute d’humeur. Les patients bipolaires connaissent une euphorie accrue et de bonheur, suivis d’une dépression drastique accompagnée de sentiments de culpabilité. Bien que les sautes d’humeur soient le symptôme le plus fréquent, elles ne sont cependant pas le seul symptôme. Il existe plusieurs autres symptômes associés à cette condition et beaucoup d’entre eux se contredisent. Essentiellement, le trouble bipolaire est caractérisé par deux types de symptômes : les symptômes maniaques et les symptômes dépressifs. Chaque ensemble de symptômes produit des types de comportement différents, et sont souvent vécus l’un après l’autre suivant un court laps de temps.

    Voici donc une liste de symptômes bipolaires, ainsi que le type (maniaque ou dépressif ou les deux) auquel appartient chaque symptôme :

    1. Sautes d’humeur – Type : maniaque et dépressif

    Les sautes d’humeur est le symptôme le plus commun des troubles bipolaires qui est une combinaison de symptômes maniaques et dépressifs. Une saute d’humeur se caractérise par des niveaux élevés de positivité suivis par des niveaux élevés de négativité et de dépression, ou vice versa.

    2. Euphorie – Type : Maniaque

    Un épisode maniaque se présente comme de l’euphorie chez la plupart des patients. Les personnes atteintes éprouvent un niveau accru de bonheur et un sentiment d’accomplissement.

    3. Discours rapide – Type : Maniaque

    Une bonne indication que quelqu’un subit un épisode maniaque est une élocution rapide. Les patients commencent subitement à parler très vite pour de longues périodes de temps ; et il est difficile de comprendre ce dont ils parlent.

    4. Pensées rapides – Type : Maniaque

    Les pensées rapides sont un symptôme commun du stage maniaque du trouble bipolaire, et sont associées aux discours rapides. Ici, les patients sont incapables de se concentrer sur une seule idée et ont tendance à développer leurs pensées aussitôt qu’elles se présentent. Et plus les pensées leur viennent à la tête, plus ils en parlent.

    5. Irritation – Type : maniaque et dépressif

    L’irritation et l’agitation sont fréquentes lors des épisodes maniaques et dépressifs. Les victimes sont facilement irritées par des situations qui sont normalement non-irritantes.

    6. Une activité physique accrue – Type : Maniaque

    Lors d’un épisode maniaque, les patients se présentent avec un niveau d’énergie extrêmement élevé et pour faire usage de cette énergie, ils se tournent souvent vers l’activité physique.

    7. Abus de drogues et d’alcool - Type : Maniaque

    Parfois, ceux qui souffrent de trouble bipolaire se tournent très souvent vers la drogue et l’alcool. L’utilisation négligente de ces substances peut être un signe d’alerte d’un problème beaucoup plus sévère que l’addiction.

    8. Réduction de sommeil – Type : Maniaque

    Comme indiqué précédemment, les épisodes maniaques impliquent souvent de grandes rafales d’énergie et d’euphorie. Avec ces symptômes, il est très difficile pour le patient de dormir. Bien plus intéressant encore, même avec le manque de sommeil, ces patients ne se sentent ni fatigués, ni épuisés.

    9. Irrégularités au travail – Type : maniaque et dépressif

    Les patients bipolaires sont incapables de maintenir leur calendrier de travail. Pour cette raison, ils s’absentent très souvent (ou arrivent même en retard) sur leur lieu de service (à l’école, dans le cas des élèves et étudiants).

    10. Fatigue – Type : Dépressif

    Contrairement aux symptômes maniaques, les personnes souffrant d’un épisode dépressif connaissent une extrême fatigue. Le besoin d’aller se coucher, les extensions des heures de sommeil et le manque de motivation tout au long de la journée sont autant de signes du trouble bipolaire.

    11. Douleur chronique sans cause connue – Type : Dépressif

    En plus des symptômes précédemment mentionnés, les douleurs chroniques sans cause connues sont également indicatives de trouble bipolaire. Ces douleurs se présentent dans de nombreuses parties du corps, y compris, mais sans se limiter, à de sévères maux de tête.

    12. Tristesse / Désespoir – Type : Dépressif

    Un des symptômes le plus courant d’un épisode dépressif associé au trouble bipolaire est un immense sentiment de tristesse et de désespoir. Les individus tombent dans un état de dépression, et ces symptômes sont bien différents de ceux liés à un épisode maniaque (où les individus éprouvent un sentiment accru de bonheur et d’euphorie).

    13. Idée suicidaires – Type : Dépressif

    Comme indiqué dans le symptôme #12, les personnes atteintes de trouble bipolaire se sentent souvent tristes et déprimées. Dans les cas extrêmes, elles vont développer des pensées suicidaires qui les pousserons (ou non) a poser des actes suicidaires. Si ces symptômes se présentent, veuillez immédiatement consulter un médecin ou un professionnel.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :