• Bipolarité et méditation !!!

    Bipolarité et méditation – Bienfaits de la méditation sur les sujets souffrants de trouble bipolaire

    Plutôt répandue en France (1% de la population touchée; environ 500 000 personnes), le trouble bipolaire peut se voir amélioré par une pratique constance de la méditation. Études à l’appui.

    Que le trouble bipolaire soit de type I, II ou cyclothymique, la méditation est bénéfique dans la mesure où la maladie est développée à la base d’un facteur biologique et non pas suite à un événement perturbant ou autre circonstance. Dans de tels cas, un traitement de psychothérapie est alors indispensable.

    Des études menées à l’Institut Douglas à Montréal ont démontrées, chez les patients bipolaires, une réaction fort positive face au programme de méditation. Les sujets ont affirmés généralement avoir une meilleure conscience de leur corps et être plus près de leurs émotions ainsi que de leur réponse physique lors d’événements difficiles.

    Avec l’aide du programme de méditation, les patients répondant au diagnostic de trouble bipolaire ont vu leur état s’améliorer après seulement 8 semaines de pratique hebdomadaire.

    Étant plus à l’affût de leur corps et de ses sensations, les sujets ont appris à relativiser. La maladie autant que les événements ont alors pris leur place respective.

    C’est souvent une mauvaise perception des choses qui entraîne les conséquences les plus perverses de la maladie. Une vision erronée faisant en sorte que les réactions se voient multipliées.

    Les sujets atteints du trouble bipolaire peuvent maintenant, grâce à la méditation, retrouver un certain équilibre entre les événements et leur répercussion dans leur vie quotidienne.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Nicole LE JEAN
    Lundi 9 Février 2015 à 19:14

    Alors suite à cet article je suis à 100% d'accord, il y a quelques années je faisait du yoga pour me relaxer avec l'avis de mon médecin généraliste et je travaillais encore j'avais changé complétement de comportement et me sentais bien calme et sereine, les séances de yoga avaient lieu le jeudi soir et le lendemain à mon travail mon chef comptable me disait "vous êtes heureuse et calme car nous sommes vendredi la veille du week end" je lui répondais"non c'est parce qu'hier soir j'avais une séance de yoga" et je n'avais pas encore été diagnostiquée comme bipolaire 1 mais comme dépressive mélancolique (à peu près pareille) dommage que j'ai du arrêter cela me faisait un bien immense !! la sophrologie parait il aussi et bien sûr la psychothérapie ou j'ai connu des bipolaires faire des psychodrames. Très bon article Flosoph.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :